Européennes 2019, Jean-Christophe Lagarde, candidat des Gilets Jaunes pro européens

Les 10 bonnes raisons de voter pour la liste de l'UDI "les européens" emmenée par Jean-Christophe Lagarde quand on est Gilet Jaune et pour l'Europe.

 

Pour commencer, il y a déjà dans l'histoire politique personnelle de Jean-Christophe Lagarde 4 bonnes raisons qui justifient un vote Gilet Jaune.

1) Jean-Christophe Lagarde a été l'un des seuls responsables politiques à voter non au référendum de 2005. Rappelez vous à l'époque, le déchaînement médiatique pour tenter de dissuader les récalcitrants, un peu comme aujourd'hui pour discréditer les Gilets Jaunes. Il y avait les bons europhiles pro-Maastricht contre les méchants europhobes anti-Maastricht. Jean-Christophe Lagarde avait été d'autant plus courageux qu'il était europhile, mais contre parce que contre l'Europe technocratique de Maastricht. 

2) La deuxième raison est qu'il a été le seul parlementaire à voter contre l'élargissement, voyant bien qu'avant d'élargir il fallait d'abord approfondir. Là encore il avait été visionnaire.

3) La troisième raison est son opposition au 80 kmh. Dés juin 2018, bien avant la révolte des Gilets Jaunes, il proposait de remplacer cette mesure uniforme sur tout le territoire par la proposition de faire confiance aux élus locaux, aux départements, pour fixer sur chaque tronçon la vitesse maximale adaptée. 

4) La quatrième est son expérience d'élu local, d'ancien Maire de Drancy, et la bonne implantation locale de l'UDI d'une façon générale, qui lui permettent de mieux comprendre les aspirations populaires.

 

A cela se rajoute 4 points essentiels du programme de l'UDI pour ces européennes, le seul programme de cette campagne conçu vraiment sérieusement. 

1) Interdire l'importation des aliments traités avec l'un des 300 produits phytosanitaires interdits en Europe. C'est une question d'équité du commerce et de santé publique. L'Europe doit défendre ses producteurs et protéger ses peuples.

2) Mettre fin à la concurrence déloyale entre salariés européens à cause de la directive travailleurs détachés. Jean-Christophe Lagarde propose de changer la règle pour imposer le même salaire et les mêmes charges pour le travailleur détaché que pour le travailleur national. 

3) Supprimer les contributions des Etats au budget de l'Europe et les remplacer par une taxe carbone, une taxe sur les transactions financières et une taxe sur les visas aux frontières de l'UE. Non seulement cela permettrait de doter l'Europe d'un budget autonome qui la renforcerait, mais cela permettrait d'économiser 91 Milliards d'euros pour la France en 6 ans, fonds qui pourraient être utilisés pour motié pour réduire l'endettement et pour moitié pour réduire les taxes. 

4) Elire les commissaires européens par le Parlement. Les 705 députés européens sont élus par les peuples. La Commission est aujourd'hui nommée par les chefs d'Etat. Tout le monde parle de démocratiser l'Europe, mais cette proposition est la plus sérieuse et la plus crédible pour la démocratiser efficacement et la "détechnocratiser". 

 

A cela se rajoute enfin 2 raisons politiques.

1) La présence sur la liste "les européens" d'Olivier Mevel dont la réputation n'est plus à faire dans les milieux agricoles. Grand défenseur des producteurs français, des artisans bouchers, .. il témoigne par sa présence d'une évolution parmi les partisans de l'Europe avec la prise de conscience de la nécessité d'une Europe puissance qui défend les citoyens européens dans la mondialisation et non plus qui impose les dogmes néolibéraux de la mondialisation aux citoyens. Jean-Christophe Lagarde se renvendique d'un courant de pensée démocrate social avec une forte dimension sociale.

2) La deuxième est de contribuer à construire une alternative crédible à Emmanuel Macron pour sortir du tête à tête mortifère entre En Marche et le Rassemblement National. L'opposition à Emmanuel Macron ne doit pas conduire à sacrifier l'Europe! Et l'attachement à l'Europe ne doit pas signifier cautionner Emmanuel Macron. On peut être Gilet Jaune et pro Europe. 

 

Sortir de l'Europe serait une immense erreur pour la France et pour le peuple français, les classes moyennes et populaires, les petits entrepreneurs et les salariés modestes qui en seraient les premières victimes. Ce qu'il s'est passé en Grèce en témoigne. La France est dans une situation d'endettement excessif qui pourrait déboucher sur une situation à la grecque si on continue de mal gérer nos finances publiques et si on faisait le choix catastrophique de sortir de l'Europe. Les municipalités UDI sont généralement bien gérées et le programme de l'UDI est raisonnable. Enfin l'UDI est la famille politique qui a créé l'Europe et qui la défend aujourd'hui tout en tirant les leçons de ses échecs et manquements. 

 

Voilà pourquoi un vote pour Jean-Christophe Lagarde fait sens le 26 mai quand on est Gilet Jaune et pro européen.

 

Philippe Dervaux

Président fondateur de l'Alternative Crédible,

le think-tank qui défend les Gilets Jaunes