l'Alternative Crédible

Libérales-sociales, écolos, convivialistes, nos idées ont de l'avance.

Mon CV politique.

Chère lectrice, cher lecteur,

Bienvenue sur le 1er Think-Tank centriste de France. Vous êtes depuis le 14 juin 2014 déjà plus de 100 000 à l'avoir consulté.

 

Jamais l'humanité n'a eu autant de moyens matériels, technologiques et culturels à sa disposition. Si on se place à l'échelle mondiale, le niveau de vie global ne cesse d'augmenter et la pauvreté ne cesse de reculer. La mondialisation n'est donc pas un échec mais une réussite, contrairement aux dires des extrémistes de Gauche et de Droite et aux protectionnistes de tous poils.

 

Pourtant, jamais nous n'avons été aussi près du gouffre où la survie de l'humanité même est menacée et où des régions de plus en plus nombreuses du monde sont ravagées par les événements climatiques, les guerres et le chaos. Partout les écarts de richesses se creusent de façon déraisonnable et scandaleuse et les pouvoirs économiques se concentrent à tel point que toutes les démocraties sont menacées de devenir des oligarchies où les libertés publiques seront baillonnées. Partout les événements climatiques extrêmes se multiplient en réponse à la propagation d'un mode de vie consumériste qui n'est écologiquement pas viable. En France, notre état providence est au bord de la faillite alors que les dépenses prévisibles dues au vieillissement de la population ne sont même pas financées et sont d'ailleurs infinançables. Notre commerce extérieur plonge parceque notre économie n'est plus compétitive. Nos classes moyennes se paupérisent et se précarisent ce qui entraîne la montée inquiétante du Front National. Le lien social, le vivre ensemble et la joie de vivre sont détruits par le tout commercial, les ravages des idéologies sécuritaires et hygiénistes, la montée des communautarismes et la société concurrentielle.

 

 

En résumé, nous avons les moyens de nous en sortir mais nous allons droit dans le mur. L'avenir peut être génial ou catastrophique. La différence entre les deux, c'est la politique qui le fera. Ainsi nous vivons à une époque où tout est à reconstruire. Voilà pourquoi il faut s'engager aujourd'hui plus qu'à toute autre époque, même si la politique est décriée et dévalorisée.

 

 

Militant pour Bayrou lors des présidentielles de 2007, puis militant du MoDem depuis sa création en 2007, puis militant de l'UDI également depuis sa création en 2012, j'ai créé ce site sans aucune connaissance en informatique comme un laboratoire d'idées ouvert à tous. A travers la rédaction de ses articles, j'ai cherché à structurer ma pensée politique et à la retranscrire en direct. D'une certaine façon, ce site "rend compte" de mon cheminement intellectuel, et c'est pourquoi la majorité de ses articles sont datés et ne sont pas retouchés, même si ma pensée a évolué depuis.

J'ai adhéré au MoDem pour que le Centre incarne "une alternative crédible" sur les plans politiques, économiques et sociétaux au "système" d'alternances stériles qui enferment la France dans un statu quo qui la mène droit dans le mur. J'espérais que le MoDem propose une offre politique nouvelle qui permette à la France de se libérer des clientélismes et des conformismes de pensée auxquels sont liés la Droite et la Gauche. J'espérais que le Centre incarne un "libéralisme authentique" au service des entrepreneurs et en opposition au néolibéralisme de la pensée unique économique, "une écologie de progrès" en opposition à l'écologie punitive et technocratique des Verts et des partis politiques traditionnels, et "un nouveau vivre ensemble" respectueux de la diversité de la France et des intérêts des classes moyennes et populaires. J'espérais également que le Centre mène tous les combats pour la défense des libertés publiques et propose une vision renouvelée de l'Europe.

Malheureusement, même si j'ai beaucoup de respect pour François Bayrou qui a courageusement défendu certaines de ces idées, il n'a pas su les traduire en propositions concrètes suffisamment attrayantes pour susciter un grand mouvement d'adhésion populaire, ni n'a voulu faire du MoDem le grand parti du Centre, défenseur des entrepreneurs, des classes moyennes et populaires et de l'intérêt général (les 3 sont liés) que j'espérais. Rassembler tous les centristes aurait dû être le premier acte fondateur du MoDem. Compte tenu de l'Histoire du Centre en France et des institutions favorisant le bipartisme, il ne fallait pas couper les ponts avec la Droite républicaine. C'est pourquoi, voyant que les leçons n'avaient pas été tirées de la défaite de 2012, j'ai adhéré à l'UDI le jour de sa création pour participer au rassemblement de tous les centristes initié par Jean-Louis Borloo. J'apprécie beaucoup le personnalité de Jean-Louis Borloo, sa capacité à rassembler et à faire preuve de créativité. J'espère que sa santé lui permettra de revenir un jour au premier plan.

Si je devais résumer en quelques mots la ligne politique de ce Think-Tank, je dirais que ce sont les idées alternatives de Bayrou et la stratégie politique de Borloo. C'est aussi le parti pris des entrepreneurs, des classes moyennes et populaires et de l'intérêt général contre l'influence de la technocratie, des clientélismes et des corporatismes. C'est la volonté de construire une double alternative: une alternative à l'UMP et au PS dont leurs politiques se ressemblent de plus en plus, et une alternative au FN et au Front de Gauche qui sont pour moi "des alternatives non crédibles", pour ne pas dire dangereuses.

Ce Think-Tank est donc clairement dans l'opposition constructive au gouvernement. Néanmoins, il défend d'abord des idées et l'intérêt général. C'est pourquoi je souhaite la réussite du gouvernement de Manuel Valls et je n'hésites pas à soutenir les propositions que je trouve juste comme celle de Ségolène Royal de remplacer l'écotaxe par une vignette aux frontières ou celle de Manuel Valls de réduire le nombre de régions et de supprimer la clause de compétence générale pour les régions et les départements (décision qu'avait prise Sarkozy et que la Gauche a annulée). Les idées défendues dans ce Think-Tank sont libres de droits et ont vocation à participer au débat démocratique. Vous pouvez donc les diffuser et faire connaître ce site autant que vous le souhaitez.

Merci de votre visite et à bientôt

Philippe Dervaux

 

 

 

 

 

Mon CV politique

   

  • 2007 Campagne présidentielle de François Bayrou puis adhésion au MoDem dès sa création.
  • 2008 Campagne municipale dans le 11ème, mon épouse Amel candidate sur la liste du MoDem d'Olivier Pagès.
  • 2008 Adjoint d'Olivier Pagès et Conseiller de quartier République Saint-Ambroise
  • 2009 Animateur de la section du 11ème arrondissement du MoDem
  • 2010 Candidat aux élections régionales sur la liste MoDem d'Ile de France d'Alain Dolium
  • 2012 Candidat suppléant du MoDem dans la 6ème circonscription de Paris
  • 2012 Adhésion à l'UDI le jour de sa création et animateur du comité UDI du 11ème arrondissement de Paris.
  • 2014 Candidat sur la liste d'union UMP UDI MoDem menée par Christian Saint-Etienne et animateur de la campagne
  • 2014 Dépôt de la marque l'Alternative Crédible à l'INPI
  • 2015 Création de l'association l'Alternative Crédible
  • 2015 Délégué départemental du 11eme arrondissement
  • 2016 Lancement avec Olivier Nataf des "blogueurs centristes",  et rédaction d'un livre "la riposte centriste"

 

 

 

Je ne suis pas un professionnel mais un passionné de la politique. J'en fais pour défendre des valeurs et des convictions qui me sont chères. J'en fais également tout simplement pour mieux comprendre le monde dans lequel je vis et pour participer à la vie collective.

 

Le débat d'idées est primordial pour moi. J'ai été militant du MoDem par convictions et je suis devenu militant de l'UDI également par convictions. Je suis aujourd'hui le référent de l'UDI dans le 11ème. Je suis désormais président de l'associatiation "L"Alternative Crédible" dont l'objectif est de reconstruire le Centre à partir des idées, sur le modèle de ce qu'à fait Ciuddadanos en Espagne, et non sur des stratégies politiques à la solde de la carrière de tel ou tel leader. C'est la maladie du Centre. Mettre les stratégies personnelles avant les idées. 

 

J'ai été un militant, puis l'animateur de la section du MoDem du 11ème arrondissement pendant 3 ans. J'y ai rencontré des gens formidables que je respecte infiniment. J'ai été l'adjoint d'Olivier Pagès (disciple de René Dumont, père de l'écologie politique en France) dans ses campagnes municipales et législatives de 2008. J'ai beaucoup appris au près de lui et il m'a transmis ses convictions d'écologiste indépendant et humaniste.

 

J'ai été candidat du MoDem aux élections régionales, puis candidat suppléant aux législatives dans la 6ème circonscription de Paris (la circonscription de Cécile Duflot!). Malgré nos faibles moyens et nos entrées en campagne à chaque fois trop tardives et "plombées" par des stratégies politiques nationales confuses, j'ai adoré ces moments de rencontres et d'échanges avec les citoyens. J'ai participé aux campagnes présidentielles de 2007 et de 2012 de François Bayrou avec dévouement et enthousiasme. J'ai assisté de l'intérieur aux échecs électoraux du MoDem, qui certes disait si souvent la vérité aux français, mais sans jamais être capable de s'organiser suffisamment pour leur proposer une véritable alternative crédible. Bien sûr je regrette l'échec du MoDem qui est pour moi dû à l'obstination de ses dirigeants à refuser de construire le grand parti populaire du Centre que j'espérais, à leur échec sur le plan des idées à développer la voie alternative qu'espéraient les français et à leur obstination à refuser toute alliance électorale au moment opportun. Même si comme beaucoup de français, j'ai la nostalgie du formidable espoir qu'avez suscité le MoDem à sa création en 2007, je suis UDI, pour l'union de l'UDI et du MoDem au sein de l'Alternative, et je mets toute mon énergie à la construction de ce nouveau parti et à son implantation dans mon arrondissement.

 

Ainsi je participe au conseil de quartier République Saint-Ambroise et je suis attentivement depuis 2008 les activités du Conseil d'Arrondissement. J'ai également participé à la concertation sur le réaménagement de la place de la République et dernièrement à la conférence citoyenne. Même si j'ai beaucoup de respect pour l'ancien maire socialiste Patrick Bloche et pour certains de ses adjoints, j'ai rejoins l'UDI parce que je pense que la France a beaucoup plus besoin aujourd'hui d'une politique libérale que d'une politique socialiste, et parce que je crois que l'UDI est capable de rassembler toutes les composantes de la famille centriste pour la première fois depuis bien longtemps. J'espère que l'UDI va devenir ce grand parti populaire du Centre dont la France a tant besoin. J'espère qu'elle va adopter résolument la voie que je défends dans ce site qui est d'être un parti porteur de convictions fortes qui concilient le libéralisme et l'humanisme. J'espère qu'en plus d'être clairement un parti de Centre droit, elle sera le parti de l'alternative crédible au service du redressement de notre pays.

 

En 2014, j'ai participé activement à la campagne municipale de Christian Saint-Etienne dans une liste d'union UMP UDI MoDem. J'ai découvert Christian Saint-Etienne que j'apprécie énormément. J'ai apprécié de travailler au côté d'un politique qui écoute ceux avec qui il travaille (ce qui est  rare en politique!), qui a de réelles convictions, et qui  a le sens de l'intérêt général. J'ai aussi apprécié de travailler avec les militants UMP du 11ème dont beaucoup sont de vrais militants et des personnes charmantes. J'ai pu mesurer dans cette campagne tout ce qui rapproche le Centre et l'UMP et tout ce qui nous différencie.

 

J'ai la chance de faire une profession qui me permet de rencontrer des clients de toutes origines et de toutes situations sociales. Mes clients et les habitants du 11ème contribuent involontairement à la rédaction des articles de ce site. Car c'est de leurs expériences et de leurs réflexions que je me nourris pour développer ma pensée politique. Je crois que, pour rester en phase avec les réalités, les idées politiques doivent se construire de façon empirique. C'est aussi la meilleure façon de ne pas se laisser enfermer dans le cadre restreint des discours dominants tous faits qui, derrière un moralisme de façade, sont construits de façon à nous formater l'esprit pour nous contraindre d'accepter le statu quo d'un système qui manifestement ne fonctionne plus. Ma liberté de pensée, je l'ai construite à travers les rencontres que j'ai faites. J'y tiens énormément et c'est pour cela que je veux rester un passionné de la politique et non en devenir un professionnel. L'engagement politique doit être principalement motivé par des idéaux et non par un vulgaire carriérisme. Je crois que notre pays (et au-delà toute l'humanité) a urgemment besoin de construire une alternative crédible sur les plans politique, économique et sociétal, au modèle de société dominant qui court à la catastrophe. Pour parodier André Malraux, on peut dire que le 21ème siècle sera alternatif ou ne sera pas. Seule l'émergence d'un Centre fort, décomplexé et rassemblé est capable en France de nous offrir cet avenir.

 

Merci d'avoir consacré un peu de votre temps à la lecture d'articles de ce site. Si vous partagez les opinions qui y sont défendues, n'hésitez pas à les faire partager à vos proches et à vos connaissances en diffusant ces articles. Ils sont libres de droits à condition d'en mentionner la provenance.

 

Bien à vous,

 

Philippe Dervaux

 

 

 

NB: Vous pouvez découvrir ci-joint "Et si on changeait tout" , le programme national que je propose.

 

 

 

Les coups de gueule d'Henriane

Le blog de Joséphine

Le recueil de pensées libres de Philippe

Blogueurs Centristes

 

Vous voulez exprimer votre opinion. Vous pouvez créer votre propre page sur le site en cliquant sur l'image ou en nous contactant à: contact@lalternativecredible.fr

 

 

 

Se procurer "La Riposte Centriste"

Notre message en images

Répertoire des blogs et sites centristes de France