l'Alternative Crédible

Libérales-sociales, écolos, convivialistes, nos idées ont de l'avance.

Notre armée n'est pas une variable d'ajustement

Photo LP-Yann-Foreix

En ce 14 juillet 2014*, je veux lancer un cri du cœur pour préserver le budget de la défense. Alors que nous avons tant besoin de notre défense dans ce monde instable, alors que le professionnalisme et l’efficacité de notre armée, qui ont étés largement démontrés récemment  au Mali, en Afghanistan, en Lybie et en Côte d’Ivoire, font l’admiration de nos alliés –en Côte d’Ivoire j’ai pu le constater moi-même de visu et je profite de cette occasion pour dire un grand merci à la force Licorne-, le gouvernement veut réduire de façon très exagérée le budget de la défense. 

 

On nous dit : tout le monde doit faire des efforts. Mais ce sont toujours les mêmes qui en font et ce sont toujours les mêmes qui en sont dispensés. A chaque fois, le budget de la défense sert de variable d’ajustement facile parce que les militaires n’ont pas le droit de protester. La réduction drastique de 24 000 hommes prévue va toucher le cœur même de notre armée. Nous allons passer dans l’armée de terre de 8 à 7 brigades et dans l’armée de l’air de 280 à 220 avions. Les 165 000 emplois dans l’industrie de l’armement vont être sérieusement touchés. Notre avance technologique dans certains secteurs vitaux de l’armement risque d’être sacrifiée.

 

Dans ce domaine comme dans bien d’autres, nous ne cessons de réduire les dépenses utiles tandis que par ailleurs nous ne cessons de jeter l’argent par la fenêtre. Les collectivités locales dépensent 1.5 Milliard d’euros par an pour des frais de communication. Nous payons en moyenne chaque année nos médicaments 10 Milliards d’euros plus chers que nos voisins européens. D’après un article du Canard Enchaîné*, le président socialiste de la région Ile de France a dépensé 400 000€ pour un logo et s’apprêtait à en dépenser 4 Millions de plus par an pour en faire la promotion si on ne l’avait pas arrêté à temps! … Les exemples sont légions. Personne n’a eu le courage jusqu’ici de dompter la croissance du monstre bureaucratique, hyper réglementaire et de plus en plus budgétivore et liberticide qu’est devenu notre Etat (au sens large).

 

Malheureusement, nous préférons toujours la facilité d’étrangler financièrement notre défense, nos urgences, nos pompiers, nos maternités, … et de sacrifier des grands projets d’investissement comme le canal Seine Nord plutôt que d’avoir le courage de remettre en cause nos modes de fonctionnement et d’organisation. Ce manque de courage, qui est aussi une forme d’égoïsme, ce sont les générations futures qui vont en payer l’addition, à qui nous léguerons un pays profondément appauvri et affaibli.

 

Nos militaires font preuve de courage pour nous défendre et je pense que nous devrions en retour faire preuve de courage pour nous réformer et ainsi défendre le budget de la défense.

 

J’espère que ce 14 juillet sera l’occasion de prendre cette bonne résolution.

 

 

Philippe Dervaux

 

* article publié il y a 3 ans, mais toujours et plus que jamais d'actualité aujourd'hui. L'article est republié ce 14 juillet 2017 sans changer la version de 2014, même si la partie correspondant à la région Ile de France n'est plus d'actualité (d'autres exemples similaires de gabgie existent à foison aujourd'hui).  

 

 

Les coups de gueule d'Henriane

Le blog de Joséphine

Le recueil de pensées libres de Philippe

Blogueurs Centristes

 

Vous voulez exprimer votre opinion. Vous pouvez créer votre propre page sur le site en cliquant sur l'image ou en nous contactant à: contact@lalternativecredible.fr

 

 

 

Se procurer "La Riposte Centriste"

Notre message en images

Répertoire des blogs et sites centristes de France