l'Alternative Crédible

Libérales-sociales, écolos, convivialistes, nos idées ont de l'avance.

Contre l'installation des Péages Urbains, Pour une Ecologie humaniste et efficace

(article écrit en 2011 et non réactualisé depuis car faisant parti des articles fondateurs du site) 

 

  


 

 

 

C’est un pas supplémentaire vers la marchandisation de l’espace public et des rapports humains. Il s’agit d’un choix fondamental de société. Va-t-on vers le toujours plus de taxes et le toujours moins de gratuité ? Accepter le premier péage urbain serait mettre le doigt dans un engrenage sans limite. Nous prônons au contraire de mettre en place des politiques d’équilibre et de gestion harmonieuse de l’espace public, ce qui est  notamment indispensable sur Paris concernant les circulations douces, les 2 roues motorisées, les horaires de livraison, …

 

 

 

C’est une mesure de ségrégation sociale. Veut-on des zones protégées réservées aux plus riches comme cela se fait dans les pays anglo-saxons ?  Les inégalités de revenus augmentent, faut-il l’inscrire encore plus dans l’aménagement du territoire ? Les plus défavorisés mais aussi les habitants de la banlieue proche seront les premiers pénalisés dans leurs déplacements pour aller au travail ou en rechercher un, dans leur vie sociale ou leurs loisirs.

 

Son efficacité environnementale est loin d’être démontrée. Il relève d’une conception punitive de l’écologie aux antipodes d’une écologie humaniste, recherchant à concilier l’efficacité dans ses impacts sur l’environnement, le développement économique et la justice sociale.

 

C’est une contrainte de plus pour les entrepreneurs et les commerçants parisiens. Le départ progressif des sociétés de Paris, le déclin de l’artisanat et du petit commerce n’est pas dû qu’aux prix élevés des loyers et à l’exiguïté des locaux mais aussi aux problèmes de voirie. Rendre plus coûteux les livraisons et dissuader une partie de leur clientèle ne serais pas sans conséquences.

 

Coûteux à mettre en œuvre, c’est une logique de taxation inefficace. 2 cas se présentent : soit le tarif est élevé et le péage est trop dissuasif pour être rentable, soit le tarif est bas pour être rentable mais il n’est plus dissuasif hormis envers les plus démunis.

 

C’est inadapté à la géographie parisienne. Les expériences de Londres Milan et Oslo, avec des résultats controversés, ne sont pas transposables à Paris où la centralisation du réseau des transports et des institutions administratives, culturelles, éducatives et de soin nécessite l’accès de tous à son centre.

 

Rien n’est encore arrêté, les solutions alternatives sont possibles. Le péage urbain n’est pas inscrit dans la loi. Même s’il avait été voté par le Sénat, l’amendement donnant la possibilité pour les villes de plus de 300 000 habitants d’expérimenter le péage urbain a été rejeté par l’Assemblée Nationale en février 2010. Tenons bon ! Malgré que cette mesure injuste nous soit présentée par certains comme inéluctable à terme, le combat politique reste à mener de façon constructive mais déterminée.

(texte issu d'un tract du Modem distribué lors des régionales 2009 à Paris)

 

 

L'écologie est l'enjeu majeur du 21eme siècle. Comme tout sujet passionnel, elle a ses ayatollahs qui imposent ses dictas. En écologie comme dans les autres domaines, le MoDem doit avoir du courage politique. Son rôle est de promouvoir une écologie humaniste face à l'écologie punitive.

 

D'une façon plus générale, l'étape de la prise de conscience écologique est réussie. Il faut maintenant passer à une autre étape, la transformation écologique massive de la société. Cela veut dire réussir la révolution énergétique en passant massivement à l'agriculture biologique ou du moins raisonnée, en changeant les modes de production et de consommation pour réduire au maximum la consommation de ressources naturelles et en recyclant massivement les déchets (cf. combat pour des nouvelles politiques agricole, énergétique et du traitement des déchets)

 

L'écologie punitive est inefficace sur le plan écologique, et coûteuse sur les plans sociaux et économiques. Elle discrédite l'écologie auprès de pans entiers de la population et représente une perte de temps pour l'écologie. Sans compter qu'elle est fondée sur une vision hygiéniste et sécuritaire de la société, ... ce qui est invivable pour beaucoup de citoyens, notamment parmi les plus modestes. Ainsi le message dur que veut faire passer ce site est que l'urgence écologique n'est pas un slogan mais une réalité. Elle ne doit pas être traitée par des gadgets écologiques (comme les péages urbains), qui n'ont quasiment aucune efficacité écologique mais qui sont anti-économiques, anti-sociaux et liberticides. Elle doit être traitée selon la règle du bon rapport efficacité écologique/effort de la société pour obtenir une transformation réelle des modes de productions et de consommations qui soit acceptable et acceptée par les citoyens.

 

 

 

 

 



Les coups de gueule d'Henriane

Le blog de Joséphine

Le recueil de pensées libres de Philippe

Blogueurs Centristes

 

Vous voulez exprimer votre opinion. Vous pouvez créer votre propre page sur le site en cliquant sur l'image ou en nous contactant à: contact@lalternativecredible.fr

 

 

 

Se procurer "La Riposte Centriste"

Notre message en images

Répertoire des blogs et sites centristes de France