l'Alternative Crédible

Libérales-sociales, écolos, convivialistes, nos idées ont de l'avance.

Comprendre notre projet de société

Un peu de douceur dans ce monde de brutes!

 

Penser et expliciter en langage accessible la complexité est ce qu'il y a de plus difficile dans une démocratie. Le monde d'aujourd'hui, l'économie, la vie sont de plus en plus complexes et les forces politiques en présence sont contraintes par le mode de scrutin à se fondre dans le moule réducteur du clivage Gauche Droite et en sont réduites à un jeu stériles de postures. Elles ne sont plus en mesure aujourd'hui de proposer un projet de société attractif et en phase avec les réalités.

Pire, aspirées par les clientélismes et les rentes de situations dont elles deviennent les représentants, elles se vautrent dans toutes les compromissions et tous les renoncements et font ainsi le jeu du Front National. 

 

Alors que notre époque nous met à disposition des moyens techniques et culturels comme jamais dans l'Histoire, alors que la France a des atouts formidables, nous allons droit dans le mur sur tous les plans, budgétaire, industriel, écologique, du vivre ensemble, ... L'humanité dans son ensemble va également dans le mur avec la montée des intolérances et la généralisation d'un mode de vie consumériste qui n'est écologiquement pas viable. 

 

Le projet de société que nous vous invitons à partager trouve ses racines dans 3 sources d'inspiration:

 

  • Nous sommes les héritiers du formidable espoir suscité auprès de millions de français par François Bayrou et le MoDem en 2007 et en 2012, puis par Jean-Louis Borloo et l'UDI en 2013. Nous nous réclamons à la fois de cette alternative qui veut bousculer le système et du pragmatisme et de l'humanisme centristes qui seuls sont capables d'apppréhender la complexité de notre époque.
  • Nous sommes sommes une association citoyenne qui rassemble des citoyens de toutes les origines sociales, culturelles et professionnelles et nous puisons notre réflexion dans les réalités de terrain. Nous sommes à l'écoute de tous et particulièrement des "oubliés" du système politique et médiatique.
  • Nous assumons le parti-pris délibéré de défendre les intérêts croisés des entrepreneurs, des classes moyennes et populaires et des générations futures. Nous sommes ainsi en quelques sortes les "bonnets rouges" de la politique.

 

La vie politique est cyclique. En schématisant un peu, un parti nait d'un mouvement populaire, grandit puis exerce le pouvoir. Alors il se compromet et "s'embourgeoise" et donc il se coupe des réalités et du peuple, puis il décline. C'est ce qui est arrivé au PS et en partie aux Républicains.

 

La vie politique est également structurée autour de l'économie et de la psychologie humaine. Sur le plan économique, il y a le clivage entre les partisans de la liberté économique, d'une économie ouverte sur le monde, et les partisans du dirigisme économique et du protectionnisme. Sur le plan psychologique, il y a un clivage entre ceux qui partagent des valeurs de tolérance, d'ouverture d'esprit et d'ouverture sur le monde et ceux qui partagent des valeurs d'autorité et de repli identitaire.

 

Toute la vie politique depuis la fin du 19ème siècle et le début de la démocratie peut se lire avec cette grille de lecture et ces 6 critères: propeuple ou pas, ouvert d'esprit ou pas, pour une économie ouverte ou pas. Le PS a commencé à s'éloigner du dirigisme économique en 1982 pour glisser peu à peu vers le néolibéralisme, et abandonne de plus en plus les traditionnelles valeurs de tolérance de la Gauche sous la pression de l'hygiénisme et de la bien-pensance. Les Républicains sont historiquement un parti des classes favorisées, qui prône depuis la fin des années 80 le néolibéralisme (même si dans la pratique il s'accomode fort bien du statu quo bureaucratique) et qui aujourd'hui va toujours plus loin dans les valeurs d'autorité sous la pression de l'idéologie sécuritaire en vogue.

 

Au fond, Gauche et Droite se retrouvent de plus en plus sur le même registre de partis des bénéficiaires de rentes de situation et des élites, néolibéraux sur le plan économique et "fermés" sur le plan psychologique. Le clivage Gauche Droite s'estompe en profondeur et leurs bases électorales, surtout pour le PS, se réduisent en conséquence. Le fameux "UMPS" que dénonce le FN est donc bien une réalité.

 

Le Front National est (encore) aujourd'hui un parti "populaire", qui est dirigiste et protectionniste sur le plan économique et "fermé" sur le plan psychologique. 

 

Avec cette grille de lecture, on comprend mieux alors le sentiment de beaucoup de français de n'être représentés par personnes. Il manque un parti "populaire" - soit propeuple, "libéral" sur le plan économique - soit pour une économie ouverte, et "ouvert d'esprit" sur le plan psychologique. C'est ce vide que se propose de combler "L'Alternative Crédible". Ce sont ces fondamentaux qui structurent notre projet de société dont voici les grands axes:

 

  • Pour réduire les dépenses publiques, nous prônons "la Grande Réorganisation" de toutes nos institutions et administrations plutôt que l'austérité, soit concrêtement la remise en cause des rentes de situation de la technocratie et de l'élite politique plutôt que des coupes sèches dans les budgets des services publics.
  • Pour améliorer la compétitivité de notre économie et réussir la 3ème révolution industrielle en cours (celle des objets connectés et intelligents), nous prônons le "libéralisme authentique", la baisse des charges, la simplification administrative et normative et la régulation au profit des artisans, agriculteurs, commerçants, entrepreneurs et créateurs à la fois par opposition au "néolibéralisme" qui veut avant tout la précarisation des salariés au nom de la "flexibilité" du marché du travail et du dogme de la liberté de circulation des capitaux, et à la fois par opposition au "statu quo" bureaucratique que protège les élites administratives.
  • Pour réformer notre système social, nous prônons "l'accessibilité économique" plutôt que la distribution tout azimut d'allocations qui enferment leurs bénéficiaires dans des "trappes à pauvreté" et découragent le travail. Annulons une grande partie des normes sociétales et des réglementations qui ont été ajoutées abusivement au cours des 30 dernières années et permettons ainsi à chacun de se faire sa place à la mesure de son travail.
  • Sur le plan législatif et juridique, nous prônons des lois simples et justes appliquées par tous parce que la complexité juridique est socialement discriminante.
  • Sur l'écologie, nous voulons une écologie de progrès (objets connectés économes) et de projet (éolien maritime, simili carné, ...) plutôt qu'une écologie punitive et inefficace qui ne sert qu'à donner bonne conscience à des bobos sans égards ni pour les conséquences sociales sur les classes moyennes et populaires ni pour les conséquences économiques sur les entreprises. 
  • L'écologie et la 3ème révolution industrielle se marient parfaitement bien. Nous voulons développer cette synergie pour réduire la facture énergétique.
  • L'écologie et le Made in France se marient parfaitement bien également. Nous voulons développer un environnement juridique et fiscal ultra favorable aux circuits courts et donc au Made in France.
  • Nous refusons catégoriquement Tafta parce que nous voulons lutter contre le consumérisme débridé et la marchandisation programmée de toutes les activités humaines. Nous voulons développer une société éco-collaborative alternative au consumérisme. Or c'est justement ce que Tafta veut à tout prix éviter. Tafta est totalement contraire à l'écologie et au principe d'équité dans la concurrence cher au libéralisme authentique. Tafta est également un acte de subordination politique et une trahison de nos intérêts fondamentaux. Tafta n'est pas compatible avec la démocratie. Les partis politiques qui soutiennent ce traité portent une responsabilité très grave devant l'Histoire. Sa justification officielle de faciliter les échanges transatlantiques en ouvrant mutuellement plus les marchés et d'apporter ainsi 1% de croissance supplémentaire est ridicule quand on sait à quel point les américains sont promptes à créer de nouvelles barrières quand ils le veulent et où ils le veulent. Le rapport de force entre une Amérique unie aux élites patriotes et une Europe désunie aux élites prêtes à tous les renoncements et à toutes les trahisons est complètement désiquilibré. Nous sommes le seul mouvement politique modéré à être clairement contre Tafta. Nous serons donc le seul à être légitime demain.
  • Nous sommes conscients du phénomène mondial de raréfaction de l'emploi bien payé et donc de paupérisation des classes moyennes. Notre réponse est le convivialisme. Nous voulons faire de la valeur de convivialité le but principal de toutes les politiques publiques, notamment d'aménagement du territoire. Nous voulons marier écologie et convivialité pour inventer de nouvelles formes de richesses et de pouvoir d'achat. Le partage de l'usage des biens est l'avenir.
  • Nous sommes conscients des menaces sur les libertés publiques et la démocratie que fait courrir le développement des nouvelles technologies couplées aux idéologies hygiénistes et sécuritaires. Les plus fragiles sont les premiers touchés. La défense des libertés publiques est l'un des plus grands enjeux du 21ème siècle. Nous ne devons surtout pas tomber dans le piège du terrorisme dont l'objectif stratégique est de susciter une répression démesurée, de "pourrir" ainsi la démocratie de l'intérieur et d'en faire son beurre ensuite pour faire prospérer leur idéologie islamiste.
  • Nous devons opposer fièrement à la montée partout de l'intolérance, du puritanisme, de l'hygiénisme et du fanatisme nos valeurs de tolérance, de convivialité et d'humanisme. Seule une opposition idéologique résolue peut résister à la vague. 
  • Nous sommes favorables au remplacement du principe de précaution par le principe d'expérimentation. La société française est bloquée en trotre par ce principe mis abusivement dans la constitution par Jacques Chirac. 
  • Nous refusons que l'Etat se mêle de la vie privé. Nous refusons les dictats des associations hygiénistes et l'obsession anti famille de la Gauche. Notre civilisation doit concilier liberté sexuelle, liberté de disposer de son corps et sens de la famille traditionnelle ou recomposée. Le système d'allocations familiales mis en place après la seconde guerre mondiale, et qui a si bien fonctionné pour soutenir la natalité, doit être préservé et restauré.
  • Nous défendons la liberté de conscience, de croire ou pas en une religion, le droit de l'interpréter librement ou de faire de l'humour. Néanmoins cette liberté doit être conciliée avec le respect des personnes et des communautés. 
  • Nous devons recentrer la politique sur l'essentiel. La crise politique est à la mesure de l'impuissance du politique. Nous devons également recentrer les moyens publics sur l'essentiel. Le rôle de la police doit être recentré sur ses missions de sécurité publique et libéré des missions "sociétales". Le travail du professeur doit être dégagé de beaucoup de tâches de repporting et recentré sur l'essentiel, la transmission du savoir. ... et ainsi dans tous les domaines.
  • Nous sommes des pro-européens convaincus et nous l'assumons pleinement. Mais l'Europe doit être démocratisée et doit protéger les peuples européens dans la mondialisation et non en être le cheval de Troie. L'Europe est à la fois une civilisation, et à ce titre doit s''étendre de l'Atlantique à l'Oural, et à la fois une zone économique, et à ce titre la zone euro n'est viable qu'avec un minimum de convergences économiques et donc des institutions fédérales. 

 

En résumé, notre projet de société met en intéraction le libéralisme authentique, une grande réorganisation des administrations et des institutions comme alternative à l'austérité, l'écologie de projet et de progrès, la défense des libertés, une vision claire de ce vers quoi doit évoluer l'Europe et le parti pris assumé de défendre les intérêts croisés des entrepreneurs et des classes moyennes et populaires. Mais il le fait avec une finalité bien précise: rendre le monde de demain moins dur, plus doux et vivable pour tout le monde et particulièrement pour les plus fragiles, les petits entrepreneurs, les classes moyennes et populaires, les générations futures, ... car nous sommes persuadés que sans une vraie prise de conscience de ce qui se prépare et une réponse politique forte et construite intellectuellement, nous glisserons peu à peu dans un monde de plus en plus impitoyable et invivable.

 

L'Alternative Crédible vous donne des armes intellectuelles pour résister, une association citoyenne et sa marque politique pour agir, une enceinte pour être écouté et une tribune pour vous exprimer.

 

 

 

Philippe Dervaux

 

..

 

 

 

 

 

Notre démarche est de renouveler la politique à partir d'un projet de société fondé sur:

  • Une pensée politique construite, répondant aux grands enjeux de notre époque et porteuse d'une vision à long terme.
  • Une écoute véritable des citoyens, de leurs souffrances, de leurs attentes, de leurs espérances, mais surtout de leurs compétences pour construire un projet de société en phase avec les réalités vécues. Nous voulons être les porte voix "des oubliés" du système politique. Nous assumons le parti pris de défendre plus particulièrement les intérêts croisés des entrepreneurs et des classes moyennes et populaires.
  • Recentrer la politique sur l'essentiel, rechercher des solutions de fond aux grandes problématiques pour mettre fin à l'impuissance du politique qui est la principale cause de la crise politique.
  • Etre le fer de lance intellectuel aujourd'hui, politique demain d'une véritable alternative au système Droite Gauche à bout de souffle, ainsi qu'à l'alternative trompeuse et dangereuse du FN.

 

 

 

 

 

Les coups de gueule d'Henriane

Le blog de Joséphine

Le recueil de pensées libres de Philippe

Blogueurs Centristes

 

Vous voulez exprimer votre opinion. Vous pouvez créer votre propre page sur le site en cliquant sur l'image ou en nous contactant à: contact@lalternativecredible.fr

 

 

 

Se procurer "La Riposte Centriste"

Notre message en images

Répertoire des blogs et sites centristes de France